21 décembre 2021

RENCONTRE AU SOMMET

Fervent auditeur tant de Mahler que de Rachmaninov, je me suis souvent posé la question vu leur contemporanéité de savoir s'ils ne s'étaient jamais rencontrés… Si la littérature sur Gustav Mahler est abondante, ne serait-ce, pour commencer, que par la publication des trois tomes d'Henri-Louis De La Grange publiés chez FAYARD MUSIQUES, force est de reconnaître, hélas, que la bibliographie consacrée à Rachmaninov est beaucoup plus pauvre (juste étonnement d'une chose étrange, d'ailleurs, à notre époque où ses œuvres sont de plus ne... [Lire la suite]
Posté par Sachs à 17:01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 décembre 2021

Le Français n'est plus français...

Hélas.... Comme tous les matins, prenant mon café je survole l'actualité Google sur mon mobile, et vois comment deux policières attaquées au sabre à Cherbourg ont heureusement pu être sauvées par des collègues du groupe de sécurité qui ont bien géré la citation. Je ne fais ici que rependre en racourcissant les termes  de l'article publié. Mais surprise à la lecture d'un encadré que pour le coup je reprends texto : "A lire aussi : Policiers attaquués au sabbre à Cherbourg : " la motivation terroriste" écartée par le procureur. ... [Lire la suite]
Posté par Sachs à 18:05:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 décembre 2020

Étrange rêve de retour au passé…

Sortons, si vous le voulez bien des chroniques habituelles de ce blog à la fois en innovant par l'ajout d'extraits musicaux quand il y aura lieu, et en diversifiant les sujets, pour sortir de la seule musique : n'y a t'il pas dans la vie et plus particulièrement aujourd'hui, d'autres sujets tout aussi intéressants et qui méritent d'être abordés ? Mais vu l'importance de son développement potentiel, j'aurai désormais tendance pour lui donner un autre aspect que celui d'une simple  chronique de faits musicaux, à le traiter un peu... [Lire la suite]
Posté par Sachs à 15:46:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 décembre 2020

En pleurant aux éclats...

A part le Dieu du Ciel, y a t'il quelqu'un, ici bas, qui m'aime ? Mais tout serait-il fini entre nous ? Mon coeur entre tes doigts n'aurait-il donc été que pour écrire  et entendre : n'aurais-je été qu'un jouet de ton esprit ? Es- tu sûre de ne pas regretter les instants de Bonheur que nous eûmes ensemble ? Veux tu m'obliger encore à te quitter ? Ta rencontre a été la révélation de la lmumière. :  incommensurable, relation  de vérité du dialogue : ma vie, enfin révélée. Par Marianne, Seigneur Tout-Puissant, tu... [Lire la suite]
Posté par Sachs à 16:07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 novembre 2020

VIENNE AGRESSEE, VIENNE TOUCHÉE, VIENNE MEURTRIE…

Hélas… comme beaucoup, j'ai appris la scandaleuse nouvelle, à mon réveil ce matin, alors qu'après l'avoir visitée deux fois au cours de ma retraite, et blessé de ne pouvoir y revenir en raison d'un sérieux handicap, je pense à Elle chaque matin, à mon réveil, tant j'ai été séduit par la beauté, le charme, la tranquillité de vie de cette ville. Outré, scandalisé : Comment ? Vienne ? la capitale de l'Europe, d'une Europe qui se cherche encore dans son histoire bien encombrée ? Mais oui, sa capitale : et à plus d'un titre : musical... [Lire la suite]
Posté par Sachs à 09:24:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 juillet 2019

A PROPOS DE COMPOSITEUR, MAIS EXCLUSIVEMENT POUR SES FANS.

Il m'est déjà arrivé, sur ces pages de parler de Rachmaninov et de sa musique, et, si je ne me trompe de préciser qu'il existait peu de biographies consistantes, (je veux ici évoquer le genre d'ouvrages bien connu que l'on trouve chez Fayard). Mais je reviens aujourd'hui vers ce compositeur, car l'occasion est assez rare et surtout, trop belle de pouvoir disposer d'un ouvrage dont la totalité du texte provient intégralement du compositeur lui-même. On eut aimé qu'un Beethoven, un Chopin ou encore un Liszt aient chacun pris le temps... [Lire la suite]
Posté par Sachs à 14:53:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 septembre 2018

BRUCKNER : Les SYMPHONIES PAR CELIBIDACHE, POURQUOI ?

J'ai récemment fait l'acquisition de ce coffret, bien qu'il ne s'agisse point d'une véritable intégrale, mais pour la raison que la presse en avait beaucoup parlé et qu'il s'agissait de l'un de nos derniers grands chefs "légendes" du siècle dernier. Or les symphonies de Bruckner ne sont, hélas pas, de celles qui peuplent les salles de concerts, comme tant d'autres. Quant à leurs enregistrements, il n'est pas nécessaire de commenter chacun d'entre eux, (d'autres le feront peut-être), mais il est préférable de répondre via le coffret... [Lire la suite]
Posté par Sachs à 19:18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 septembre 2018

PERTES DE VOCATIONS

Le sujet pourra sembler étrange au lecteur habitué à me voir normalement ne traiter que de sujets essentiellement consacrés à la musique classique. Je le rassure tout de suite, il en sera aussi question, Même si, dans un sujet d'actualité aussi large, celle-ci n'a pas la place qu'elle mérite. Mais il m'a été inspiré par le journal de 13 heures de TF1, de ce jour (dimanche 23.09.2018), dans lequel il était question des gardiens des phares de nos côtes, nombreux, et qui se sont vu  supprimer petit à petit tous leurs postes sous,... [Lire la suite]
Posté par Sachs à 17:55:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 août 2018

LES ETUDES POUR PIANO DE SCRIABINE

Enfin, bien qu'elle ne fut pas la première, une gravure intelligente de l'intégrale des Etudes pour piano de Scriabine. Son urgence était évidente, et le choix de l'interprète ne le fut pas moins puisque l'éditeur, qui n'est pas un "MAJOR", a su faire le choix d'un interprète jeune, encore trop peu connu et célébrè sur nos scènes nationales : Andrei Korobeinikov. Un remarquable enregistrement réalisé à Munich en mai 2013, et qui a bien tardé à venir aux oreilles du public. Pour qu'enfin on ne nous rabatte plus les oreilles avec la... [Lire la suite]
Posté par Sachs à 17:50:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 avril 2018

A PROPOS DES PRÉLUDES DE RACHMANINOV

UNE DEDICACE ? APRES TOUT, POURQUOI PAS... Il n'est pas dans mes habitudes, dans la modeste histoire de ce blog, de publier une chronique en la dédicaçant. Mais il y a de telles raisons, que tant de Musique amoureusement partagée avec Marianne, font que je lui ai offert l'un de mes coffrets préférés, trop vite pris par le temps d'une trop brève rencontre, pour pouvoir l'écouter et le partager intégralement. D'où ces quelques précisions, afin que seule "dans sa bulle", elle puisse mieux les goûter.   D'abord comment ... [Lire la suite]
Posté par Sachs à 15:22:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]